Toi et ton bébé. Développement des enfants

Toi et ton bébé. Développement des enfants

En trois ans, nos enfants adultes sont des individus indépendants. Au moins, ils le pensent. Les enfants de cet âge ont leur propre image du monde. Sa représentation de ce qui est bon et de ce qui est mauvais, de ce qui est dangereux pour eux et de ce qui est sûr. Sa capacité à communiquer avec les adultes, avec ses pairs, se comporter différemment, dans des circonstances différentes.

Ils savent aussi faire leurs propres choix et sont très contrariés si quelqu’un essaie de le faire pour eux.

Les enfants de cet âge essaient déjà de se réaliser dans la création artistique, dans la danse, la musique et le mouvement. Se réaliser dans les activités qu’ils ont choisies eux-mêmes et mener leurs actions à la fin. Ils sont capables de remarquer et de corriger leurs erreurs, de se nettoyer après eux-mêmes. En général, non, rien de plus intéressant que les enfants de trois ans.

Ils font volontiers leur choix, ils savent très bien ce que les adultes peuvent faire et les imitent avec joie. Leur main fonctionne bien, les mouvements généraux sont très bien développés. Ils choisissent pour leur travail un tas de choses que les adultes ne recommandent pas du tout.

Les enfants ont un grand besoin de mouvement. Tout enfant, s’il n’est pas malade et ne dort pas, fait nécessairement quelque chose. En trois ans, l’enfant grimpe avec plaisir, saute, roule de la colline. Cela devrait être stimulé afin que leur cerveau reçoive autant d’oxygène que possible. Tout retard dans le développement est souvent associé à une restriction de mouvement.

Les mouvements commencent par le développement de mouvements généraux de grande mobilité. Peu à peu de l’action l’enfant passe à l’activité, il a un but. Plusieurs mouvements sont combinés en action, quand la relation causale semble à l’enfant être évidente, très simple. Ici vous jetez, d’ici il a été déployé, ici il a été tiré, là il s’est levé, ici il a tourné, il a tourné.

Et peu à peu l’enfant construit des algorithmes d’activité plus complexes, apprend à les mémoriser et à les contrôler. En quatre ans et demi, les enfants peuvent faire à peu près les mêmes choses que les adultes.

Beaucoup de maisons ont des jouets éducatifs avec un mouvement sur le fil. Vous pouvez offrir l’enfant en compliquant la tâche, en déplaçant toutes les perles d’une main. C’est une tâche très difficile et tous les enfants, il s’avère, excluent la seconde main du mouvement. Surtout si vous devez travailler pas la main principale, la bonne, mais par exemple avec votre main gauche. C’est un exercice très utile pour développer le mouvement de la main et pour coordonner le travail des moitiés gauche et droite du cerveau.

Aussi à la maison, vous pouvez apprendre à l’enfant, déboutonner et bouton les boutons. C’est une activité divertissante qui est agréable à tous les enfants sans exception. La capacité d’annuler et de boutonner les boutons n’est pas donnée aux enfants à la fois, nous devons montrer cette procédure à l’enfant, très lentement, en divisant chaque mouvement en phases de l’enfant à la droite. Pendant le spectacle, l’adulte ne devrait pas parler à l’enfant, parce que quand l’adulte dit, l’enfant regarde sa bouche, et non ses mains. Une condition préalable au succès est de parler séparément et de montrer séparément.

Je veux souhaiter l’amour et la patience aux parents. Aimez vos enfants, et alors ils réussiront nécessairement.

Toi et ton bébé. Développement des enfants