Plastique contour d’injection, ou Qu’est-ce qu’un “remplissage&quot

Plastique contour dinjection, ou Quest ce quun remplissage"

Le rajeunissement de la peau avec les moyens de la cosmétologie médicale n’est, en effet, déjà pas de la cosmétologie, mais de la chirurgie esthétique. Contour plastique avec des charges injectables (charges) – peut-être le sujet le plus discuté et pertinent de la science cosmétique moderne. C’est la méthode de choix même lorsque les préparations cosmétiques conventionnelles n’ont plus d’effet, et la chirurgie plastique semble trop radicale. Si vous préférez avec moins de perte pour obtenir de bons résultats, cette méthode de rajeunissement est pour vous.

Mais essayons de comprendre. Le collagène n’est pas une substance, comme cela peut sembler à première vue. Ce terme désigne toute une famille de protéines, qui forment la base de l’un des tissus les plus mal étudiés du corps – le connectif. C’est ce qu’on appelle, qui relie le cartilage, les tendons, les os, la peau. Son beaucoup (environ un tiers de toutes les protéines du corps tombe sur le collagène), mais elle est dispersée dans tout le corps, t. Pour. Glues tous les tissus, et donc on peut dire que le tissu conjonctif est omniprésent. Le mot “collagène” est d’origine grecque et se traduit par “colle”. Ce complexe protéique de type gel, semblable à un gel, donne à la peau élasticité et élasticité.

Et ici, dans les endroits où le collagène est perdu ou détruit, un implant est introduit, c’est-à-dire son substitut. Les premières expériences sur l’utilisation du collagène ont été faites dans les années 70 du XXe siècle, soit il y a trente ans. C’est alors que l’idée est née de corriger les petites imperfections de la peau qui apparaissent à la suite de mouvements mimiques sur la peau du front, autour des yeux et des lèvres en comblant le défaut (rides) avec du collagène.

Il est entendu que le matériau d’entrée ne change pas la Turgay générale M. cutanée (état de contrainte de la membrane cellulaire, la pression générée par le fluide intracellulaire), et donc d’appliquer en matière plastique de contour avec grave affaissement de la peau n’a pas de sens. Cependant, ici, selon les scientifiques, il est très clair: les recherches récentes montrent que l’introduction de collagène dans la peau remplit non seulement les rides mais active également la production de collagène. Eh bien, les nouvelles sont sans aucun doute agréables.

Le collagène obtenu à partir de tissus conjonctifs des animaux, et utilise des peaux de cuir dédoublé de bovins et de petits ruminants, qui passe traitement en plusieurs étapes (broyage, le traitement avec de l’hydroxyde de potassium, l’extraction avec des solutions acides, en présence de pepsine, la précipitation de l’extrait et le traitement ultérieur), au cours de laquelle le collagène est libéré à partir d’animaux protéines, ce qui minimise le risque de réactions allergiques.

Bull collagène est devenu l’un des premiers remplisseurs précisément parce qu’il a une faible immunogénicité pour l’homme, et est donc complètement sûr. D’ailleurs, en 1981, le collagène approuvé par la FDA pour une utilisation pour le remodelage, et selon les statistiques des États-Unis, en 2003, les injections de collagène ont pris la cinquième place parmi les soins de beauté aux États-Unis.

Nous parlons de médicaments qui sont produits selon des règles strictes: chaque animal passe le contrôle vétérinaire afin d’éviter l’utilisation d’hormones et d’antibiotiques dans l’alimentation des tests de programme pour le virus de la maladie de la vache folle. Il convient de noter que la sécurité du collagène animal a longtemps été prouvée par une utilisation à long terme dans la chirurgie du catgut (matériel de suture). Les principaux cosmétologues russes pensent également que le collagène animal est un agent de remplissage sûr et prévisible, qu’il ne provoque pas de complications (fibrose sous-cutanée) et qu’il ne migre pas vers les tissus.

Actuellement, les États-Unis utilisent de plus en plus le collagène “Dermalogen”, isolé de la peau humaine. Cette technique est utilisée seulement quelques années, cependant, les observations ont montré que la procédure réalisée avec l’utilisation de ce médicament, même plus sûr que l’utilisation de collagène bovin.

L’effet positif (temps de rétention de collagène dans la peau), principalement à partir de 6 mois à un an, avec au moins le médicament doit être administré en plus.

Contre-indications absolues (non réalisée même la sensibilité du test) comprennent: allergique au collagène, les anesthésiques (lidocaïne), des réactions anaphylactiques dans le passé, la grossesse et l’allaitement, l’utilisation de moyens, la suppression du système immunitaire, les maladies auto-immunes (sclérodermie, la maladie de Hashimoto, les maladies rhumatismales joints).

Si après avoir parlé avec un médecin est pas contre-indication de la procédure ont été identifiés, le patient est invité à se soumettre à un test de collagène, au cours de laquelle la voie sous-cutanée avant-bras injecté une petite quantité de la substance. Si les résultats du premier test sont concluants, l’échantillon est répété après 2 semaines. Et seulement un mois après le deuxième test, en l’absence de réactions allergiques, vous pouvez commencer à combler les rides.

La procédure implique une certaine préparation pour elle: pendant un certain temps avant que le plastique ne peut pas prendre des médicaments qui réduisent la coagulation du sang, comme l’aspirine. En cas de peau grasse, un certain nombre de procédures sont effectuées pour sa purification. Vous devriez vous abstenir de prendre de l’alcool, visiter le solarium et le sauna. Le jour est recommandé de ne pas parler à beaucoup de procédures, beaucoup moins rire – drogue devrait tranquillement ” pour répondre “.

La procédure dure environ une heure et ne s’applique pas aux agréables: bien que l’anesthésique soit administré en même temps que du collagène, les sensations sont largement déterminées par l’endroit où le médicament est administré (les zones les plus douloureuses sont les plus douloureuses). Le collagène est injecté avec une aiguille très fine directement dans les rides, et parfois une injection suffit. Tous les sentiments désagréables à cette fin – dans un jour presque imperceptible, il y a un gonflement et des hémorragies, et vous pouvez mener un style de vie familier.

Des complications surviennent-elles et lesquelles? Parfois, le collagène peut apparaître à travers la peau comme une tache blanche ou un petit tubercule, mais après quelques semaines, il disparaît. Moins de 0,3% des cas sont des réactions allergiques sous forme de rougeur et de brûlure de la peau au site d’injection pendant plusieurs semaines, de multiples tubercules et d’inflammation prolongée.

Dans un cas, quelques milliers de procédures se produisent encore un abcès stérile (sur la peau apparaît un gros tubercule rouge douloureux) et une nécrose (après il y a des cicatrices sur la peau).

Quel sera l’effet après avoir effectué plastie contour avec l’utilisation de collagène bovin? Il n’y aura pas de changements dramatiques dans le visage, et si vous ne dites pas que vous avez effectué une telle procédure, d’autres décideront que vous êtes plus jeune parce que vous êtes bien reposé: les rides sont lissées, le visage entier semble rafraîchi.

Il est temps de dire qu’aujourd’hui à la disposition des cosmétologues plus de 50 types d’implants pour la correction de contour. Les actions liées au temps peuvent être divisées en 3 groupes:

1. Les charges permanentes (permanentes) sont représentées par des préparations synthétiques, comme par exemple la silicone. Leur durée est d’environ 10 ans;

2. Les implants à action prolongée sont des préparations combinées qui restent dans la peau pendant 5 à 7 ans;

3. Implants temporaires, préparations d’origine naturelle dont le temps de résorption varie de plusieurs mois à deux ans. Cela inclut les préparations de collagène et d’acide hyaluronique.

Actuellement, les procédures utilisant l’acide hyaluronique sont les plus populaires. Il faut dire que l’acide dans le corps est non seulement la peau, mais ici, il contient jusqu’à 60%. La substance est cependant instable: après seulement deux jours d’acide, il ne reste que de l’eau et du dioxyde de carbone. Il est donc utilisé dans des solutions cosmétiques stabilisée avec un acide hyaluronique ayant une molécule plus grande résistance à la dégradation.

Appliquer deux variétés d’acide hyaluronique: naturel, obtenu à partir du peigne du coq, et synthétique. Et les plus populaires dans le monde entier et en Russie utilisent des préparations d’origine non animale. Ceci est compréhensible: avec l’aide de charges, correction des changements liés à l’âge qui se produisent après 35 ans, et à ce moment l’organisme peut avoir des déviations dans la forme des maladies des articulations et de la thyroïde, ce qui augmente considérablement le risque de réactions allergiques.

Il est pour ces raisons, les cosmétologues refusent de plus de tous les produits d’origine animale, que le collagène bovin ou l’acide hyaluronique, préférant analogues synthétiques plus sûrs produits par synthèse microbienne.

Les charges temporaires, qui comprennent l’acide hyaluronique d’origine non animale, ont 3 degrés de viscosité. Les préparations ayant la plus grande viscosité sont utilisées lorsque la peau est épaisse, dense et présente des rides et des plis profonds. En outre, les charges visqueuses sont idéales pour les cas où vous devez changer la forme des pommettes, du menton, des lèvres, de la pointe du nez et des lobes de l’oreille des oreillettes.

Des charges visqueuses sont introduites à une profondeur de 3-4 mm dans les couches inférieures de la peau, leur temps de résorption (de biodégradation ou de résorption) est de 8-10 mois. des formulations de viscosité moyenne utilisés dans les cas normaux, la combinaison et les ridules de la peau quand il est exprimé modérément, et introduit à une profondeur de 2 à 3 mm. La période de leur résorption est d’environ 6 mois. Lorsque la peau mince sec avec surface rides charges utilisées avec la plus faible viscosité, validité jusqu’à 3 mois.

Le choix de la drogue est largement déterminé et le lieu de son introduction. Ainsi, la correction du volume des lèvres est réalisée par des charges visqueuses également car les charges de cette zone s’en vont plus vite grâce à un bon remplissage sanguin. Les gels visqueux restent plus longtemps ici. Sur le contour des lèvres, les spécialistes travaillent avec des gels de viscosité moyenne, non pour en faire trop, mais pour donner un aspect naturel aux lèvres.

Pour une courbe de niveau qualifié dans le choix des charges guidées règle de base: la plus mince de la peau et des défauts de surface, de sorte que moins a besoin d’être une charge visqueuse. Et vous pouvez y ajouter seulement ce qui suit: dans tous les cas, l’utilisation de l’acide hyaluronique a un effet positif sur

Turgescence de la peau, et donc, empêche la formation de rides.

Bien que l’acide hyaluronique de taux de complications d’origine biotechnologique (non animale) de seulement 1 à plusieurs milliers de patients, les complications se produisent encore. Le plus difficile d’entre eux – la fibrose des tissus, ce qui est le résultat d’une perturbation du système immunitaire et manifeste la croissance des joints sous-cutanées de structure irrégulière. Cette condition nécessite une intervention chirurgicale.

Tous les autres effets secondaires inhérents à toute technique d’injection et sont exprimées dans les changements de la peau au niveau du site d’injection (rougeur, gonflement). Normalement, ils passent tous à la fin du deuxième jour. Si la rougeur persiste, la peau sur le site d’injection devient chaud au toucher et compactés, les antibiotiques nommés et les antihistaminiques (diphenhydramine, Pipolphenum). En règle générale, au bout de 5 jours après la procédure, le médecin invite à nouveau rendez-vous pour faire en sorte que la guérison va bien.

Il faut se rappeler que Villingen absolument contre-indiqué pendant la grossesse et l’allaitement, l’hypersensibilité aux préparations d’acide hyaluronique, des lésions cutanées infectieuses lors de l’exacerbation des maladies chroniques, en particulier auto-immunes, le diabète premier et du second type, tendance à la formation de chéloïdes, la présence dans l’intention zone de correction de remplissage permanente.

Villingen pas effectuée après épluchage (chimique, mécanique et laser) pendant la menstruation (augmentation du temps de coagulation), lors de l’utilisation de médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (aspirine, analgine, le paracétamol, l’ibuprofène) et les anticoagulants (retardant le temps de coagulation du sang).

La procédure nécessite une préparation préliminaire dans le cas où la peau est déshydratée. Si vous n’effectuez pas un traitement approprié pour hydrater la peau, en augmentant sa turgescence, l’implant inséré s’effondre beaucoup plus rapidement. Typiquement, si la peau a besoin d’un tel entraînement, un traitement combiné est prescrit avec l’utilisation simultanée de diverses techniques.

Les données d’études étrangères indiquent que l’utilisation simultanée de médicaments d’acide hyaluronique et de collagène apporte un effet plus fort. La méthode d’application des deux médicaments est échelonnée: d’abord, l’acide hyaluronique est introduit, ce qui permet aux tissus d’améliorer la turgescence en “liant” les molécules d’eau qui s’y trouvent. Après 3-5 semaines, l’injection de collagène est effectuée légèrement au-dessus de la zone d’administration de l’acide hyaluronique. Cette technique vous permet d’augmenter la durée de l’effet, et retourne également l’élasticité de la peau. Tous ensemble réduit le nombre d’opérations répétées.

Avec des rides très profondes et dans les cas où le volume des lèvres doit être augmenté de manière significative, les chirurgiens plasticiens peuvent recommander la transplantation de leur propre graisse, qui est prise de l’abdomen ou des cuisses. La procédure ne nécessite pas un échantillon pour la sensibilité, mais implique une anesthésie supplémentaire. La graisse se résout dans la période de 2 à 6 mois, et donc la greffe peut être répétée. La période de récupération après une telle procédure est un peu plus grande: des ecchymoses et un gonflement peuvent apparaître sur le visage pendant plusieurs semaines. En règle générale, la transplantation de graisse est associée à d’autres chirurgies plastiques, en particulier, le swifting (lifting de la partie inférieure du visage).

L’utilisation de charges permanentes nécessite une approche équilibrée, car le matériau d’entrée restera en permanence dans la peau. Les charges permanentes sont aussi des fils d’or, des artekollas, des variétés de téflon (softform). Ce dernier médicament est le plus moderne et prometteur, puisqu’il a la propriété de ne pas arracher la peau. Le plus souvent, les remplisseurs permanents sont utilisés pour remplir les plis naso-géniens et les rides entre les sourcils.

L’inclusion dans la peau de fils d’or (renfort d’or) a été pratiquée dans l’Egypte ancienne et en Grèce: des fils d’or sous la peau ont été trouvés dans Cléopâtre et Néfertiti. Pour le renforcement, des fils d’or du test le plus élevé avec un diamètre de 0,1 mm (épaisseur de cheveux) sont utilisés. En raison du fait que les fils de cette épaisseur sont fragiles, ils sont combinés avec un filament polyglycolique, qui se résout complètement après 2 mois. En moyenne, un mois plus tard, autour de chaque fil d’or, se forme du collagène, qui commence à retenir la peau, comme chez les jeunes en forme de squelette, ne permettant pas à la personne de “flouter”. En outre, l’or a un effet bénéfique sur la circulation du sang dans les vaisseaux de la peau, ce qui améliore le métabolisme et, par conséquent, la couleur de la peau, le travail des glandes sébacées et sudoripares. En conséquence, non seulement les rides sont lissées, mais le réticulum vasculaire sous-cutané disparaît.

Le rajeunissement de la peau après l’implantation des fils d’or commence dans un mois, l’effet persiste de 8 à 12 ans. La procédure peut être répétée en introduisant des threads supplémentaires. L’inconvénient de la méthode est que les fils sont produits dans la même forme, ce qui crée des difficultés à corriger les rides asymétriques (le plus souvent – nasolabial). Malheureusement, les filaments peuvent briller à travers la peau et être ressentis lorsqu’ils sont touchés. Dans de tels cas, la situation ne peut être rectifiée que par une intervention chirurgicale, après quoi une trace peut rester sur la peau.

Les rides mimétiques dans la partie supérieure du visage peuvent être corrigées avec du botox, une préparation qui est une toxine botulique purifiée. Il existe une maladie appelée “botulisme”, dont l’agent causal est le botulisme à Clostridia. La maladie est caractérisée par le fait que Clostridia sécrète un poison très fort, agissant sur les terminaisons nerveuses et provoquant la paralysie de divers muscles. La parésie des muscles mimétiques est l’un des symptômes possibles du botulisme. Le mécanisme d’action de la toxine est qu’elle perturbe le travail des terminaisons nerveuses, ne permettant pas à une substance spéciale (l’acétylcholine) de réaliser une impulsion bioélectrique. L’impulsion n’atteint pas les muscles, et ils sont dans un état détendu. Si ce sont les muscles qui sont responsables du travail de la musculature respiratoire, alors un état qui met la vie en danger se développe, et si ce sont les muscles du front, du nez et des yeux,

Depuis 1989, la médecine officielle des États-Unis utilise de la toxine botulique dans le traitement des maladies oculaires (strabisme, blépharospasme), et à partir de 1992 a commencé à l’utiliser en cosmétique pour la correction esthétique de la moitié supérieure du visage (rides horizontales du front, les rides sur le pont du nez, autour des yeux ).

L’action du médicament est seulement 2-3 jours après l’administration, l’effet maximal est observé après 2 semaines. La durée d’action de la drogue – de plusieurs mois à un an, avec l’administration régulière du médicament conduit à effet ultérieur permanent: les rides existantes sont lissées et nouveaux ne semblent pas.

L’administration répétée de Botox est porté par un motif spécial: après la première injection – 4 mois après la deuxième et ultérieurs – en 6-9 mois. Il y a aussi des contre-indications pour la procédure: myasthénie, hypersensibilité au médicament, l’utilisation de certains antibiotiques (aminosides, tétracyclines), l’hémophilie, la grossesse.

Dans 3% des cas, il y a des effets secondaires et des complications peuvent survenir des douleurs à l’injection de Botox, maux de tête, la lourdeur de la paupière supérieure, son affaissement, les sourcils tombantes, la symétrie du visage briser.

Et pourtant, dans certains pays, les procédures utilisant le botulinum sont interdites, car d’une part, il existe un risque de lésion accidentelle des autres nerfs, et d’autre part, malgré le fait que l’effet du médicament produit un effet temporaire, il existe un danger que les muscles ne retrouveront jamais leurs fonctions perdues en cas de complications.

On peut dire que la cosmétologie est une science préventive dans le sens où les plus efficaces sont les mesures qui préviennent l’apparition des signes du vieillissement cutané et des rides notamment. Et la mésothérapie est une telle méthode, recommandée à un stade précoce de l’apparition de signes de décoloration cutanée. Il permet de réduire les rides formées, et surtout empêche l’émergence de nouvelles. Cette procédure est une micro-injection dans la peau du visage (y compris la paupière inférieure, où vous ne pouvez pas entrer dans le collagène), le cou et le décolleté.

Pendant la procédure, des injections multiples et de surface entre l’épiderme et le derme sont pratiquées à une profondeur de 1,5 à 6 mm, à l’aide d’un injecteur (pistolet électronique).

Un injecteur spécial peut injecter jusqu’à 6 ml de solution en une demi-minute et faire jusqu’à 300 injections par minute! Dans ce cas, la solution peut être injectée directement dans les rides ou sur toute surface de la peau.

Les préparatifs de Mésothérapie sont préparés de telle manière qui exclut toute possibilité de réactions allergiques, et ne nécessitent donc pas de tests préliminaires. La procédure ne nécessite pas une anesthésie de surface, mais une crème anesthésique spéciale peut être appliquée à la discrétion du médecin ou du client.

La méthode de mésothérapie peut traiter diverses maladies de la peau et des graisses sous-cutanées: Cellulite, dépôts graisseux locaux, cicatrices d’acné, cicatrices, vergetures, rides, verrues, dermatoses chroniques, hyperpigmentation,

“étoiles” cardiovasculaires, calvitie, herpès. Pour les procédures de rajeunissement, utilisez des nutriments, des extraits de cellules contenant des vitamines, des enzymes, des facteurs de croissance et de l’ADN.

La mésothérapie est parfois appelée pharmacopuncture, ce qui implique sa similitude avec l’acupuncture (acupuncture). On pense que la mésothérapie est la méthode non chirurgicale la plus efficace pour améliorer l’ovale du visage (correction du deuxième menton).

Malgré le fait que la méthode est sûre, elle devrait être utilisée par des personnes en bonne santé et pas très âgées: l’efficacité de la procédure diminue avec l’âge, et le sens de sa conduite est perdu. Mésothérapie contre-indiquée avec cholélithiase ou en cas de peur des injections elles-mêmes. Les inconvénients de la méthode comprennent l’apparition de petites hémorragies (souvent autour des yeux), un gonflement et une rougeur qui, cependant, diminuent en un jour et disparaissent complètement en quelques jours.

Pour rajeunir le visage (mésolifting) nécessite 5 à 15 procédures avec une fréquence de 1 fois par semaine, avec une récupération notable de l’élasticité se produit après seulement 3-5 procédures. Il y a d’autres schémas de traitement: 5-7 procédures sont effectuées, une pause est faite en 2-3 semaines, un cours répété est effectué et encore une pause. Un autre cours en 5 procédures peut être réalisé dans quelques mois.

Dans la première phase de traitement est réduite microcirculation (capillaires paroi renforcée) qui permet aux cellules de se débarrasser de l’excès de graisse. Le deuxième cours de mésothérapie contribuera à améliorer la fonction de drainage des vaisseaux lymphatiques et veineux plus grande et permet d’améliorer les tissus de nettoyage quantitative. Dans la troisième étape de la drogue, briser activement les graisses (lipolyse) et empêchant la formation de nouveaux dépôts de graisse.

Il convient de rappeler que, pour éliminer complètement les rides par mésothérapie est impossible, mais de retarder encore le vieillissement de la peau et lisser les rides Il y a très réel. Figurativement mésothérapie peut être comparé avec le maquillage sous forme de greffes: médicaments thérapeutiques pénètrent profondément dans la peau et agissent efficacement que toute la crème. Et parce qu’il ya de nombreuses modifications de la procédure: mesolifting (introduction de cocktails pullup) mezobotaks (administration de la toxine botulique) de correction de mezoimmuno. méthode mezoimmunokorrektsii est relativement nouveau, la première fois que les termes ” mezovaktsinatsiya ” et ” biorevitalization ” utilisé dans la société mesotherapeutic française en 1994

La méthode permet de minimiser le risque de complications après tous les peelings.

Le fait que la peau est considérée comme l’un des organes importants du système immunitaire, dont la valeur dans le processus de vieillissement du corps ne fait qu’augmenter. La peau contient des cellules spéciales (Langerhans), qui sont conçues pour reconnaître leurs propres protéines et celles des autres. En influençant ces formations par mésothérapie, il est possible de réduire significativement le risque de réactions allergiques. Pour ce faire, des vaccins et immunomodulateurs d’immunité spécifique et non spécifique (ribomunil, glycosaminoglycanes) sont utilisés. Me-zoomunocorrection est utilisé comme prophylactique dans la période préparatoire, et aussi comme un remède pour les signes d’inflammation après peeling. Il est jugé inopportun de faire de la mésothérapie avec de la physiothérapie, ce qui réduit son efficacité.

Nous espérons que, après avoir lu la liste des prix, par exemple, une ” revitalisation dermique programme complet “, vous comprendrez que nous parlons de plusieurs méthodes de rajeunissement de la peau, y compris au sujet de la mésothérapie. Comment cela ressemble-t-il en pratique?

A l’intérieur peut vous offrir la première conduite peeling enzymatique de papa-yne, la broméline, trypsine et de l’acide rétinoïque avec une concentration de 75% et 45%, suivi mésothérapie (levage et immunothérapie). A l’aide d’injections, 2% d’acide hyaluronique, des micro-éléments (zinc, sélénium) sont introduits. Au stade final est un masque spécial avec effet de levage (levage-onde) des extraits végétaux contenant des saponines et des phytoestrogènes (savon Kigelia de kvilayya africain, salade Ulviya).

Plastique contour d’injection, ou Qu’est-ce qu’un “remplissage&quot