Massage pour tous

Massage pour tous

Aujourd’hui nous parlerons d’un massage du dos. Croyez-moi, il vaut la peine de consacrer une session distincte: la colonne vertébrale est comme le cœur de tout notre système squelettique, la souche elle conduit au développement d’une maladie grave – ostéochondrose.

De plus, tous nos organes internes sont en communication avec la moelle épinière par les racines nerveuses, de sorte que si des changements dans la colonne vertébrale peut se produire une maladie apparemment inattendue des glandes du foie, le cœur, le système endocrinien…

Que pouvons-nous faire pour protéger notre colonne vertébrale? Vous le savez déjà: évitez l’hypothermie, les secousses aiguës et les torsions, les efforts physiques excessifs. Renforcer systématiquement votre appareil osseux avec l’aide de l’entraînement physique, du sport. Et, bien sûr, d’utiliser largement l’acupression des zones réflexes correspondantes! Non seulement pour renforcer les muscles du dos, mais aussi pour prévenir diverses conditions douloureuses des organes internes, dont le lien avec la colonne vertébrale, nous avons déjà parlé.

Quelle est cette zone réflexogène? Pour mieux vous souvenir, divisez-les en 5 groupes. Regardez, s’il vous plaît, sur le dessin, cela montre clairement comment les zones sont divisées en groupes.

L’acupression des zones réflexogènes du 1 er groupe est utilisée pour les troubles du système respiratoire. Les zones du groupe 2-ème sont associées au système cardio-vasculaire, le massage soulage ou réduit la douleur dans le coeur, la tension nerveuse, normalise le coeur, abaisse la pression artérielle (au besoin, augmente la pression, applique la méthode stimulante d’acupression). Le massage des zones du troisième groupe affecte positivement le travail du foie et de la vésicule biliaire, le quatrième est indiqué pour les indispositions liées au travail de l’estomac, des intestins et des douleurs dans le bas du dos. Et, enfin, l’acupression des zones réflexes du 5ème groupe favorise l’activité normale des reins, de la vessie, des organes génitaux.

Nous commençons l’acupression avec un caressage superficiel des zones réflexogènes dans la direction du sacrum à la zone interblade. Ensuite, en appliquant les méthodes que nous avons déjà étudiées, nous travaillons sur les zones elles-mêmes – les coussinets des doigts, la base de la main, les articulations des doigts, compressées en poing, en utilisant la méthode de massage appropriée (excitante ou apaisante).

Il faut surtout parler du massage de la face postérieure du cou (voir Fig.). Le massage est nécessaire avec précaution: la colonne vertébrale est fragile dans cette zone, des “communications” importantes des systèmes circulatoire et vasculaire passent ici, un impact net sur les zones du cou peut causer des évanouissements et causer des traumatismes.

Et maintenant les devoirs.

Rappelez-vous l’emplacement et l’importance des zones réflexo-génitales du dos et de l’arrière du cou, élaborez l’acupression de la région lombaire.

Apprenez la technique du massage ponctuel du cou avec les coussinets de quatre doigts en même temps – d’abord d’un côté, puis des deux.

Le matin après la gymnastique, effectuez une méthode point par point des zones réflexes sur le dos (groupes 4 et 5), cela aidera à stimuler l’activité vitale du corps.

Massage pour tous