Dépression post-partum

Dépression post partum

La dépression post-partum n’est pas si rare. Le plus souvent, il survient chez les jeunes mères après la naissance de leur premier enfant. Les raisons peuvent être différentes, mais le plus souvent c’est la fatigue, l’anxiété pour votre bébé, le doute de soi. Parfois, la dépression après l’accouchement peut se produire en raison de l’influence des hormones.

Faire face à la dépression post-partum est non seulement possible, mais aussi nécessaire. L’essentiel est de ne pas céder à la mélancolie, de ne pas être triste. Il existe plusieurs conseils utiles qui peuvent vous aider dans la lutte contre la dépression après l’accouchement.

1. Souvent, l’état dépressif vient à cause d’une trop grande charge de travail. Un petit enfant prend beaucoup de temps, et pourtant vous devez faire les tâches ménagères. Dans ce cas, il sera raisonnable qu’une partie des devoirs de l’épouse soit prise par le mari.

2. Parfois, une jeune mère a besoin de passer du temps avec des amis ou, à l’inverse, de marcher seule.

3. Ne cachez pas vos sentiments, vos sentiments, vos peurs. Ils ont besoin de partager avec leurs maris, avec leur mère, avec leurs copines, surtout si elles l’ont aussi traversé.

4. Il existe également de nombreux exercices différents qui vous aideront à faire face à la dépression post-partum, se détendre, obtenir une charge de vivacité et positive.

5. Souriez aussi souvent que possible. Vous pouvez le faire même pour vous-même, juste en regardant dans le miroir. Donc vous vous sentirez plus heureux.

6. Il ne sera pas superflu d’avoir un cahier spécial “noir” dans lequel vous noterez toutes les mauvaises pensées qui viendront dans votre tête.

La dépression arrive à tout le monde à certains moments de la vie. Ne te décourage pas, pense au mal. Rappelez-vous que maintenant vous avez un vrai petit miracle dans votre vie, vous avez donc le droit de vous appeler la femme la plus heureuse du monde.

Dépression post-partum